Senegal : Amour impossible

Famille,Vraies

un amour impossible, en pleine capital sénégalaise

25 Fév , 2016  

Une histoire africaine qui  nous plonge en pleine capital sénégalaise; DAKAR, capital du pays de « la téranga ». Sophia vient de décrocher son bac à 18 ans à peine. Très ambitieuse elle rêve de devenir médecin afin d’aider les personnes nécessiteux.

Elle vient d’une famille moyenne très ancré dans les valeurs traditionnelles. Au début son père était contre le faite qu’elle fréquente l’école « française » il a fallu l’intervention de ses oncles qui ont fréquentés l’école pour que son père change d’avis à ce propos. Aujourd’hui elle a son bac avec mention et a obtenu une inscription en médecine dans une des plus grandes universités de l’Afrique de l’ouest avec une bourse Etatique.

Ses premiers mois à l’université, située dans la capital en plein centre-ville,  furent difficile car elle n’est pas habituer à la vie en ville. Les mois passèrent et petit à petit elle s’habitua à sa nouvelle vie et commença à se faire des amis.

Parmi eux lamine jeune garçon de 25ans, teint clair, 1m 71,  en 7em année de médecine. Au début il aidait Sophia à comprendre ses cours, à faire ses devoirs… Deux ans après, lamine avait déjà embrassé le monde professionnel. Et petit à petit leur relation commençait à changer. Ils éprouvèrent des sentiments plus fort l’un pour l’autre. Mais au cours de sa troisième année, le père de Sophia estime qu’il est tant que celle-ci se marie et que son cousin amadou était  la personne parfaite.

Amadou, paysan héritier des terres de son père,  29 ans et 1m 63  est d’une noirceur qui ne passe pas inaperçu. Il se réjouissait déjà à l’idée de se marier avec la fille la plus instruite du village. Quand le père  Modou, papa de Sophia en parla avec sa fille ; elle lui fit comprendre qu’elle en aimait déjà un autre et que celui-ci devait venir se présenter à lui dans les jours qui suivaient. Le père été retissant mais accepte de rencontrer le jeune lamine. Quand ce dernier venu au village pour se présenter aux parents de Sophia ceux-ci se rendirent compte que le jeune garçon était « caste »…… (À suivre)

Share Button
A votre Avis

, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
toi ma fille
CONSEILS D’UNE MÈRE A SA FILLE LORS DE SON MARIAGE

Elle lui a dit: "Ô ma petite fille, tu vas quitter le nid familial où tu as fait tes premiers...

Fermer