Afrique-Berceau de l'humanité

Peuple

L’Afrique le berceau de l’humanité : quelques mots sur son passé

29 Nov , 2016  

L’Afrique, de par son histoire prouve qu’elle est le plus vieux continent de la terre et est ainsi le berceau de l’humanité car en Afrique a été découvert les traces humaines les plus vieilles.

 

Beaucoup d’experts ce sont penchés sur l’origine de l’homme : pour certains, l’homme serait apparu simultanément en diffèrent endroits sur terre ; d’autres tels que Léopold Sédar Senghor pensent que tous les hommes sont issus de la même origine, car c’est en Afrique que l’on découvert les traces humaines les plus anciennes.

 

Démonstration faite : c’est en Afrique que l’homme s’est former et a commencé à émerger. C’est bien en Afrique que la plus grande onde des peuples, des techniques et des idées a pris corps, a grossi ; c’est de là qu’elle est partie. Les plus vielles œuvres humaines ont été découvertes en Afrique ; les meilleurs spécialistes ont établi que les squelettes trouvés en Afrique étaient les plus anciens.

 

Il est donc temps que nous tentions de retracer la préhistoire. Il nous faut, avant toute chose, être attentif au fait que les grandes races actuelles n’ont fait leur apparition qu’il y a trente ou quarante mille ans. Au paravent, la même race d’hommes, montrant des Afriques orientale, australe et centrale vers l’Afrique du nord se rependit, à partir de là, en nappes de plus en plus larges, vers l’Asie et l’Europe. Peu à peu, la même race s’est divisée sous l’influence des climats, des aliments, des métissages.

 

La préhistoire est la période qui va depuis l’apparition de l’homme sur terre jusqu’aux époques que l’historien peut reconstituer grâce à de nombreuses sources. Le travail des préhistoriens est difficile car il reste peu de trace de cette époque : la géologie, qui étudie l’écorce terrestre, apporte parfois des découvertes utiles. Les explorations des archéologiques permettent de retrouver des vestiges très anciens (ossements d’hommes ou d’animaux). A partir de ces éléments, on tente de reconstituer le passé de l’humanité. Mais, la terre est grande et il est difficile de savoir ou mener ces recherches.

Une terre en évolution

La terre  a été formé il y a environ 5 milliards d’années. Depuis cette formation, elle a subi une évolution infinie et d’intense bouleversement. Pour étudier cette évolution, les experts ont pris tendances à distinguer les différentes périodes ou ères de l’histoire. De la période précambrienne à la période quaternaire, les continents se sont à un rythme long déplacer et constitués pur lui donné son aspect actuel. Ce phénomène c’est la dérivée des continents.

 

Le relief a connu des modifications permanentes : l’érosion a aménagé les montagnes pour les transformer en plateaux et a évidés des vallées ; les éruptions  ont fait apparaitre des nouvelles chaines de montagnes ; les alluvion ont régularisé le relief et comblé les vallées.

 

L’ère quaternaire est donc la dernières de ces ères de l’histoire. Durant cette ère, le climat a subi plusieurs bouleversements et a permis le développement de l’homme. À la cour de cette ère, la terre a connu quant a elle plusieurs époques dont celui de glaciation et de dégel

 

 

Share Button
A votre Avis

,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
Alengot Oromait: plus jeune député d'Afrique
La plus jeune députée africaine est ougandais – Femme Africaine

L’Ouganda a fait depuis 2012 un exemple de démocratie en acceptant la candidature aux élections primaires d’une jeune étudiante de...

Fermer