les tiralleures africains de la première guerre mondiale

Peuple

L’Afrique et la première guerre mondiale

26 Juin , 2016  

Au lendemain de la deuxième conférence de Berlin, l’Afrique est à quelques acceptions près entièrement conquise et occupée par les puissances Européennes. C’est ainsi qu’avec le déclenchement de la 1ere guerre mondiale en Europe (1914), elle s’en trouve naturellement impliquée. Elle sera terre de combat, réservoir de ravitaillement multiforme vivrier de recrutement en soldat et les conséquences en seront multiples.

La participation de l’Afrique à la première guerre mondiale

La contribution humaine

Dès le déclenchement de la guerre en Europe en 1914 entre les puissances de « l’entente » les colonies Africaines fournissent à la France et au Royaume Uni ainsi que dans une moindre mesure à l’Allemagne, à la Belgique et au Portugal des centaines de millier d’homme comme soldat (tirailleurs) ou comme porteurs. De nombreux soldats Africains participent ainsi dit que d’autres sont envoyés en Europe ou malgré des conditions climatiques difficiles font preuve d’un courage et d’un héroïsme remarquable et reconnu.

 

La contribution économique: matériel et main d’œuvre

Ici les colonies sont misent à contribution pour fournir les vivres nécessaires à la nutrition des soldats. Mais également des matières premières nécessaires à l’effort de guerre. Par ailleurs on note un renfort en main d’œuvre à l’arrière et au front, pour les tâches de génie comme l’entretien des routes et des voies ferrées.

 

Afrique: terre de combat

Les colonies Allemandes en Afrique se trouvent prises en étau entre les territoires Français, Britanniques, Belges et Portugais en guerre contre les Allemands en Europe. De violents combats s’y déroulent donc au Togo jusqu’en Août 1914), au Sud-Ouest Africain (jusqu’en Juillet 1915) au Cameroun (jusqu’en Février 1916), au Tanganyika (jusqu’en Novembre 1918).
Bien que pour la plupart des Africains la guerre « une affaire entre blancs », ils participent avec courage et loyalisme espérant en retour un assouplissement du système colonial.

 

Les conséquences de la 1ere guerre mondiale en Afrique

Sur le plan colonial

On enregistre des milliers de soldats morts au front aussi bien en Afrique qu’en Europe. Ainsi que de millier de blessés et handicapés. Ils endurent des conditions de vie épouvantables en Europe surtout au climat très froid. Certains contractent des maladies telles que la pneumonie et la grippe Espagnole qui rapportée en Afrique après la guerre avait fait des ravages.

 

Sur le plan économique

La guerre fait des dégâts matériels considérables. Des maisons sont détruites, des ponts, des voies ferrées, des infrastructures de télécommunications sont soient détruites soient sabotés. Les champs et plantations sont dévastés. De plus à partir de 1916 le blocus naval imposé par l’Allemagne empêche l’exploitation vers l’Europe des produits Africains qui ne trouvent plus ainsi de débouchés. La guerre sera donc une période de crise pour les économies Africaines.

Sur le plan politique: territorial

D’abord les anciennes colonies Allemandes sont arrachées et confiées aux puissances victorieuses sous la supervision de la société des nations (ancêtre des Nations Unies) : c’est le régime de mandat. Le Cameroun et le Togo sont divisés et confié à la France et la Grande Bretagne. Le Tanganyika est confié à la Grande Bretagne, le Sud-Ouest Africain à l’Afrique du Sud, le Rwanda, Burundi est confié à la Belgique. De plus le recrutement des soldats et les calamités de la guerre le refus d’assouplir le régime colonial en signe de reconnaissance de services rendus par les soldats Africains provoquent des révoltes et réveillent les idées anticolonialistes. D’autant plus que les « Blancs » ont perdus leurs prestiges et le mythe de l’invisibilité au près des noirs.

 

Sur le plan social

On note la désorganisation de la société traditionnelle et des migrations des populations fuyantes les zones de combat ou les campagnes de recrutement forcées des tirailleurs.

Share Button
A votre Avis

,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
Suicide
Au bord du suicide – une histoire touchante

Je suis une jeune camerounaise de 26 ans et cela fait aujourd'hui 3 ans que j’ai fait la connaissance d'un...

Fermer