Alengot Oromait: plus jeune député d'Afrique

Ouganda

La plus jeune députée africaine est ougandais – Femme Africaine

29 Juil , 2017  

L’Ouganda a fait depuis 2012 un exemple de démocratie en acceptant la candidature aux élections primaires d’une jeune étudiante de 20 ans.

Un exemple que beaucoup de pays doivent suivre, en intégrant les jeunes et les femmes dans les cercles de prise de décisions nationales. Cette femme, est un modèle à suivre pour la femme africaine. En effet, en 2012, l’Ouganda avait élu au parlement la plus jeune députée du continent. Il s’agit d’Alengot Oromait. En 2012, elle est encore étudiante quand elle décide de se présenter comme candidat aux primaires pour poursuivre la carrière politique de son père, qui fut député indépendant avant sa mort. Elle n’a à peine que 20 ans quand elle sera élue membre du parlement ougandais par le peuple. Née le 1er janvier 1993, elle deviendra la plus jeune députée de son pays et de l’Afrique.

En 2011, Alengot Oromait termine ses études lycéennes au lycée St Kalemba Senior Secondary School à Kayunga et est admise à Uganda Christian University l’année suivante. A la mort de son père, député indépendant d’Ouganda, elle décide de remplacer son père en participant aux élections primaires et générales qu’elle sortira vainqueur. Elle jongle entre les études et ses fonctions de députés nationales. Elle fera preuve d’intelligence, de motivation et de détermination a cette fonction. Au parlement Ougandais, elle est la voix des sans voix, c’est-à-dire elle rapporte les questions du peuple au gouvernement.

Cette jeune député se souci de l’avenir de son pays et de ses concitoyens en traitons au parlement tous les questions qui touchent la population, notamment ceux de sa circonscription électorale, le district de Katakwi. Entre autres questions, elle met en priorité l’éducation qui est en effet le principal facteur de développement. Aussi, elle traite les questions liées au statut de la femme, l’environnement, la santé et bien d’autres questions. Alengot Oromait est membre du Mouvement de la Résistance Nationale (MRN), parti au pouvoir. L’une des personnes qui l’on soutenu en politique est l’actuelle ministre Ougandais de l’éducation, Jessica Alupo.

Malgré ses fonctions, elle est toujours disposée à apprendre. Ses enseignants disent qu’elle est une femme créative, organisée, active, confiante et passionnée de l’écriture puis la lecture. Plusieurs personne reconnaissent en elle la vision de la vie et n’étaient pas surprise de son élection en 2012. Avant sa carrière politique, elle disait «  je serais une grande dame peu importe combien de fois j’échouerai »

Share Button
A votre Avis

, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
ahmed-sekou-toure
Ahmed Sékou Touré père de l’indépendance de la Guinée Conakry, son combat avant l’indépendance

Née à Faranah le 09 janvier 1922 et mort le 26 mars 1984 à Cleveland aux USA, Ahmed Sékou Touré...

Fermer