Attentat du Radisson Blu de Bamako

Mali

20 novembre 2015, une date inoubliable dans la mémoire des maliens

20 Nov , 2016  

La date du 20 novembre 2015 est une date historique qui restera inoubliable dans la mémoire des maliens en particuliers et des africains en général. Une date inoubliable avec un événement tragique survenue au Radisson Blu de la capitale malienne.

 

Le 20 novembre 2015, l’hôtel du Radisson Blu de Bamako est pris d’assaut par des rebelles. Un événement qui coûte la vie a plusieurs citoyens et fais plusieurs otages des nationalités différentes. Durant cette incident, 22 personnes vont trouvés la mort, un incident mené par un groupe djihadiste armés jusqu’aux dents.

 

DEROULEMENT DE L’ATTENTAT DU RADISSON BLU DE BAMAKO

Dans les alentours de 6h 40 minutes du matin du 20 novembre, deux jeunes armés des armes de guerre de marque AK-47 prennent d’assaut l’hôtel du Radisson Blue. Ils abattent le personnel de sécurité de cet hôtel et pénètre dans l’hôtel e tire sur tout ce qui bouge à leur yeux. Cette fusillade fait plusieurs victimes, les clients comme les travailleurs de l’hôtel sont assassinés par ses terroristes. Dans les couloirs comme dans les chambres, le sang est partout.

 

30 employés de l’hôtel et 140 clients sont pris comme otages, quelques dizaines seulement seront libérées après avoir récité quelques versets du coran. L’armée nationale parvient a encerclé les lieux aux environs de 10 heures, donc presque trois heures après. Quelques instants après l’arrivés des militaires, ils lancent un assaut qui fait encore des morts, prêt de 80 otages ont pu être libéré dans les environs de midi. Le même jour, la France envoi 42 commandos de la marine qui se trouvaient à Ouagadougou pour venir secourir les otages, aussi la présence des forces spéciales américaines sont constatés sur les lieux.

 

Un grand renfort en hommes est venu de partout pour éviter que la situation prenne une autre dimension. Seulement, une heure plus tard, quelques otages réussissent à s’échapper des mains des djihadistes.  Encerclés par les forces spéciales maliennes et françaises, les deux djihadistes se retrouvent en situation confuse et sont abattus vers 16h et le reste des otages furent libérés. Inquiet de la situation, l’ambassadeur de France au Mali ouvre les portes de son ambassade pour recevoir les citoyens français. Cette attaque meurtrière dure pendant environs 9 heures et fais plusieurs morts et blessures.

 

LE BILAN DE L’ATTAQUE DES DJIHADISTES AU RADISSON BLU DE BAMAKO

 

Le bilan de cette attaque est désastreux sur le plan humain car on note plus de 20 morts. Le bilan officiel est fait en conférence de presse par le ministre malien de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly et Salif Traoré ministre de la Sécurité intérieure. Ce bilan se présente comme suit : Décès : 21 morts dont 18 clients et employés de l’hôtel, les 2 djihadistes et un gendarme malien.

 

Une année après, on compte déjà plus de trois attaques dans les villes d’Afrique sans compter celles orchestré à l’occident. Notamment celle de Burkina Faso à Ouagadougou et celle de Bassam en côte d’ivoire.

Les guerres militaires sont utiles pour une quiétude aujourd’hui mais seule la victoire idéologique d’une société démocratique et laïc aura à jamais raison sur cette barbarie.

Share Button
A votre Avis

, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
Marc est anonyme
Marc va vers l’amie de sa petite amie et c’est là que tout commence – Histoire

Parfois nous sommes les premières victimes de nos propres impatiences, parfois nous en en sommes les seules. Histoire d’un jeune...

Fermer