Nelson Mandela père de l'abolition du système de segregation raciale

Afrique du Sud

NELSON MANDELA, PÈRE DE L’ABOLITION DE L’APARTHEID

25 Sep , 2016  

Né le 18 juillet 1918 à Mvezo (province du Cap) et mort le 5 décembre 2013 à Johannesburg (Gauteng), Nelson Mandela était un homme d’Etat sud-africain et l’un des dirigeants historique de la lutte contre le système politique institutionnel de ségrégation raciale. Le continent africain a connu plusieurs périodes dans l’histoire. De la période précoloniale à la période de l’indépendance jusqu’à l’ère démocratique des années 1990, ils ont été plusieurs personnalités à marquer l’histoire de l’Afrique de par leurs actions, détermination et engagement en faveur de leur pays et du panafricanisme. Ces personnalités ont été de tous les combats pour la libération de l’Afrique des mains des colons. À 25 ans, Nelson Mandela  rejoint les rangs du Congrès national africain (ANC), un parti qui défendait les intérêts de la majorité noire contre la minorité blanche.

Sa détermination pour la lutte le fera condamner à la réclusion à perpétuité en 1964 pour sédition et échappe de peu à la peine de mort. En prison, Mandela aura fait en tout et pour tout 27 ans, années durant lesquelles  il a effectué des travaux forcés à longueur de journée, dans une carrière de chaux où il casse des cailloux. Exposé au soleil et à la poussière pendant des années, Mandela y voit sa santé se détériorer. En prison où les lois de la ségrégation sont appliquées, Mandela continue la résistance et cherche à pénétrer l’âme de ses ennemis afrikaners, étudiant leur histoire et leur langue, dans le but d’établir un dialogue avec eux.

De l’autre côté son emprisonnement lui confère une notoriété internationale ; ce qui a conduit l’Assemblée des Nations unies à déclare l’apartheid comme crime contre l’humanité en 1971. La pression locale et mondiale exercée sur le gouvernement sud-africain a fini par payer. L’homme a été libéré le 11 février 1990. La levée de l’interdiction de l’ANC est également annoncée par le président sud-africain Frederik de Klerk. Nelson Mandela sera élu Président de l’Afrique du Sud 4 ans plus tard, après la large victoire de son parti aux premières élections générales multiraciales. Il préside ainsi le premier gouvernement non racial du pays, composé d’une coalition entre l’ANC, le Parti national et le parti zoulou Inkatha Freedom Party, et prône la réconciliation entre les races.

5 ans après, Nelson Mandala refuse de briguer un second mandat et quitte son poste en 1999, préférant s’éloigner de la vie politique pour se consacrer à ses proches et à sa fondation. « Mandela est une icône mondiale de la réconciliation›› . Plusieurs personnalités du monde lui ont rendu des hommages lors de sa mort le 5 décembre 2013.Nelson MANDELA, bien que mort, reste inoubliable dans la mémoire des africains en particulier et du monde en général. Son amour pour ses semblables, sa détermination ont fait de lui un Héro sur le sol africain aussi bien qu’international. Pour une Afrique que nous rêvons bâtir, nous devons prendre MADIBA comme model. Soyons unis, construisons l’amour et vive l’Afrique de nos rêves !

Share Button
A votre Avis

,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
amour vrai ou abus
Une histoire très originale, un véritable amour ?

 Salut, je me suis récemment inscrit sur un forum que je lis beaucoup et qui m'a beaucoup aidé pour comprendre...

Fermer