Aya de Youpoungon - femme africaine

Héroïne,Lu Pour Vous

Hommage à la femme Africaine – Elle qui porte le Continent

9 Avr , 2016  

Femmes sortez du brouillard de la tristesse,
Femmes avancez vers le bon chemin la chance,
Vous attend sur la rivière les sirènes vous chantent,
L’odyssée de l’amour lumineux qui éclaire les âmes.

Femmes,
On oublie qu’on vous dit : je vous aime mesdames,
On oublie les douleurs d’une fille,
Bousculée vers le vent de la méchanceté gratuite,
L’eau pleure la mort de sa maman militante.

Histoire d’une héroïne d’Afrique et du monde Libre

Femmes,
Vous marchez sur le sentier de la liberté rebelle,
Ressourcez-vous de la sagesse de l’expérience de la vie,
On oublie que la femme est la moitié d’une société combattante,
La lune bénit les femmes qui marchent dans la rue obscure.

Femmes,
Je vous aime, je vous respecte et je milite
Pour votre dignité j’écris depuis une source de sentence,
Coulante, dans le silence de la nuit je griffonne,
Des mots qui jaillissent des maux entassés dans la triste mémoire.

 

Femmes,
Marchez la nuit dans les rue sans peur avancez vers la voie,
D’une liberté intimidée par une éducation patriarcale,
On oublie que la femme travaille triplement
Femmes vous êtes la lumière de toute société dans le monde.

Femmes,
Artistes, poètes, écrivaines, fonctionnaires,
Réveillez- vous tôt le matin et écrivez vos pensées combattantes,
Femmes vous êtes le bras droit d’une noblesse féconde,
Vous êtes la lueur du savoir, apprenez à vos enfants la liberté rebelle.*

 

Femmes,
Seules, ou accompagnées sachez que je vous aime,
Sachez que vous êtes dans mes écrits et dans mon âme,
Mon encre ne vous oublie pas vous habitez dans mes manuscrits rebelles et bienfaisants pour un avenir meilleur et humain je combats.

charme africaine

Le huit mars deux milles seize c’est la fête de toute femme,
Dansez, chantez, créez des belles mélodies, des belles symphonies,
Qui chantent l’amour, la paix, la dignité des peuples opprimés
Femmes vous êtes le flambeau du progrès et de prospérité,
Je tire mon chapeau tout bas pour toutes les femmes dans le monde.

Femmes je vous dis que dans le monde,
Il y a des pauvres femmes qui se privent de manger,
Pour alimenter leurs enfants et pour les envoyer à l’école,

car le bonheur d’une femme est de voir ses enfants,
Epanouis et cultivés et qui disent non à l’oppression.

Femmes, certaines de vous sont mortes,
Dans le combat pour protéger la patrie contre,
L’invasion des occupants, femmes vos âmes,
Sont vivantes dans nos cœurs et dans le corps de nos écrits,
Je salue la femme Africaine et je lui dis bonne fête ma militante,
Compatriote, je salue aussi la femme dans le monde et je lui dis bonne fête
Vos droits sont en retard par rapport à ce que vous méritez,

Militez pour vos biens et pour le bien de vos sociétés,
Vous les femmes dans le monde vous êtes la lumière de la liberté,
Et du savoir, Je vous aime et je vous respecte, foncez et avancez.
Le chemin de la liberté vous attend avec bienveillance.
La colombe, ma compagne, elle vous aime aussi comme moi.

 

Share Button
A votre Avis

,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
femme déshonnorée en Afrique
Déshonneur : mon mari c’est tourné vers notre fille adoptive!

Je vis en couple avec mon mari et on est marié depuis 2008. On a 2 merveilleux enfants. Je suis...

Fermer