Reconquérir son homme !

Lu Pour Vous

Des rivales d’un autre genre – Elle est prête à tout!

15 Août , 2016  

Je suis Béa, une jeune femme de 32 ans, marié à un homme qui a 39 ans, nous avons une fille de 07 ans.

Voici mon histoire :

Cela fait plus de dix ans que je suis avec mon homme ; c’est le seul que j’ai connu de toute ma vie. Tout se passait très bien jusqu’à ce qu’il commence à changer de comportement. En fait de changements, il avait commencé à rentrer tard avec des excuses bidons. Je n’ai pas voulu rester là à me dire que ça lui passera, j’ai cherché tout de suite à savoir de quoi il retournait.

J’avais ainsi découvert que mon mari après la sortie de son travail, s’occupait d’un centre pour handicapés. J’ai été soulagée qu’il n’y ait pas une autre femme derrière son comportement. Il portait juste assistance à des personnes diminuées par la nature. Du moins, c’est ce que je croyais avant de découvrir qu’il sortait avec plusieurs filles handicapées moteur.

J’ai été choquée et très vite je lui ai mis sous le nez les photos prises par un détective engagé par mes soins ; des photos qui ne laissaient aucun doute sur la nature des relations qu’il entretenait avec ces filles.

Mais mon mari n’a rien trouvé de mieux que de me dire qu’il faisait du social, que ces filles n’ont personne pour leur donner un peu de plaisir et que c’est pourquoi il les amène de temps à autre au restaurant ou en promenade et cela finissait toujours au lit.

En claire, mon homme assouvissait un fantasme qu’il nourrissait vis-à-vis des handicapées. Il suffisait qu’une femme ait un bras ou un pied en moins pour que mon mari commence à roucouler comme pigeon. Cet homme est tout pour moi et mon enfant. Mais moi, il ne me touche plus, il n’aime plus les femmes complètes, il préfère maintenant celles à qui il manque quelque chose.

Pour me conformer à ses goûts, et en désespoir de cause, j’ai causé deux accidents de la circulation espérant me casser un bras ou pied, la première était sans gravité, mais pour la deuxième, j’ai eu des blessures graves, mais rien de casser malheureusement. Je ne suis toujours pas handicapée. J’ai encore mes deux bras et mes deux pieds. J’aimerais tant perdre un membre pour que mon homme me revienne, parce que je l’aime et je suis prête à tout pour le reconquérir.

Share Button
A votre Avis

, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
Toto au catéchisme

Au cathéchisme : - Mes enfants, où pensez-vous que Dieu se trouve ? Le petit Kévin lève la main et...

Fermer