africaine qui se confie - histoire africaine

Lu Pour Vous

Amour , Altruisme ou compassion – Elle se confie !

9 Mai , 2016  

 

Bonjour tout le monde. J’ai l’habitude de vous suivre sans commenter, mais aujourd’hui c’est mon tour de me confier à vous parce que je pense être à bout et que j’ai besoin de vos conseils. Merci d’avance à tous ceux qui prendront de leur temps pour me lire et me conseiller. Je m’appelle H et je suis une fille de 25ans originaire de l’Afrique de l’Ouest.

Je sors avec D 26ans, originaire de l’Afrique centrale depuis 6ans. On est tous les 2 des étudiants dans un autre pays de l’Afrique de l’Ouest. D et moi sommes connus à l’université.
Au début y avait rien de sérieux, mais au fil des mois, je suis tombée folle amoureuse de lui et lui aussi disait m’aimait. Je lui ai donné ma virginité.

Au cours de notre 2ieme année de relation D commençait à avoir de sérieux problèmes financiers et donc tout naturellement je l’aidais. Mais ces problèmes ne faisaient qu’augmenter au point que je lui donnais toutes mes économies pour ses besoins élémentaires ( loyer, nourriture, habits, etc…) .

Cette situation dure depuis 5ans déjà. Au début ça ne me dérangeait pas, mais au fil des ans ça devenait pesant. Je suis issue d’une famille aisée et mes parents m’adorent. Nous avons traversé des hauts et des bas, mais je l’ai toujours soutenu du mieux que je pouvais sur tous les plans.

Je repoussais tous ceux qui s’intéressent à moi. J’avais d’ouïe que pour lui. J’ai même découvert des messages où il draguait des filles sur facebook, mais je lui ai quand même pardonné sur sa demande. Mon problème c’est que même si D s’en sort un jour, on ne pourra pas se marier. Vous vous demandez sûrement pourquoi ? Eh bien il est Chrétien et moi musulmane. Mes parents n’accepteront jamais cette union et je ne me vois pas désobéir à mon père sous peine de me faire renier.

Je respecte sa religion, il est pratiquant et un croyant. Je commence à prendre de l’âge et il faudrait que j’affronte la réalité. Quand je lui en parle, il me dit qu’il va se convertir juste pour demander ma main pour ensuite revenir à sa religion. Moi par respect pour mes parents je ne peux pas accepter cela.

Cette situation me déprime profondément et je ne sais pas comment me sortir du gouffre dans lequel je me suis mise. J’ai soutenu cet homme pendant des années et si un jour il s’en sort par la grâce de Dieu c’est une autre qui va se réjouir du fruit de mon labeur. Je ne sais plus quoi faire je dépéris à vue d’œil.

Je souligne que si on se sépare, il a peu d’aide financière de sa famille et il ne pourra pas s’en sortir. Nous faisons des études très prenantes. Sa situation familiale est assez délicate que faire ?

 

Share Button
A votre Avis

, , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
Nelson Mandela père de l'abolition du système de segregation raciale
NELSON MANDELA, PÈRE DE L’ABOLITION DE L’APARTHEID

Né le 18 juillet 1918 à Mvezo (province du Cap) et mort le 5 décembre 2013 à Johannesburg (Gauteng), Nelson...

Fermer