LES SIX AVEUGLES TOUCHENT L'ELEPHANT

Autres,Drôles

LES SIX (6) AVEUGLES DU VILLAGE ET L’ÉLÉPHANT

26 Mai , 2016  

Six aveugles habitent dans un village en Afrique. La population du dit village n’ayant jamais vu d’éléphant dans leur village, le vire un jour et fit appel aux  six aveugles du village pour venir eux aussi voir.  Dépourvus de vue, mais stupéfait du sujet, ils décidèrent  donc d’aller toucher cet éléphant apparu dans leur village.

 Un jour en Afrique, les habitants de ce village leur dirent  » Hé ! Il y a un éléphant dans le village, aujourd’hui « 
Ils n’avaient aucune idée de ce qu’était un éléphant. Ils décidèrent que, même s’ils n’étaient pas capables de le voir, ils allaient essayer de le sentir. Tous allèrent donc là où l’éléphant se trouvait et chacun le toucha.
 » Hé ! L’éléphant est un pilier  » dit le premier, en touchant sa jambe.
 » Oh, non ! C’est comme une corde, dit le second, en touchant sa queue.
 » Oh, non ! C’est comme la branche épaisse d’un arbre  » dit le troisième, en touchant sa trompe.
 » C’est comme un grand éventail  » dit le quatrième, en touchant son oreille.
 » C’est comme un mur énorme  » dit le cinquième, en touchant son ventre.
 » C’est comme une grosse pipe  » dit le sixième, en touchant sa défense.

Ils commençaient à discuter, chacun d’eux insistait sur ce qu’il croyait exact. Ils semblaient ne pas s’entendre, lorsqu’un sage aussi africain,  passait par-là, les vit. Il s’arrêta et leur demanda  » De quoi s’agit-il ?  » Ils dirent  » Nous ne pouvons pas nous mettre d’accord pour dire à quoi ressemble l’éléphant » Chacun d’eux dit ce qu’il pensait à ce sujet. Le sage leur expliqua, calmement  » Vous avez tous dit vrai. La raison pour laquelle ce que chacun de vous affirme est différent, c’est parce que chacun a touché une partie différente de l’animal. Oui, l’éléphant à réellement les traits que vous avez tous décrits « 
 » Oh !  » Dit chacun. Il n’y eut plus de discussion entre eux et ils furent tous heureux d’avoir dit la réalité.

La morale de cette histoire, c’est qu’il peut y avoir une part de vérité dans ce que quelqu’un dit. Parfois, nous pouvons voir cette vérité, et parfois non, parce qu’il peut, aussi, y avoir différentes perspectives sur lesquelles nous ne pouvons pas être d’accord. Plutôt que de discuter comme ces aveugles, nous devons dire  » Peut- être que vous avez vos raisons ? « . De cette façon, nous ne nous perdrons pas en argumentations.

Merci de rester fidèle sur ce blog

Share Button
A votre Avis

,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir nos histoires tous les jours!
Lire plus :
tu es ... (attention à la suite)
J’avais 8 ans – le pouvoir de l’auxiliaire/verbe « être » dans la vie

Mes parents m’avaient laissé chez mes grands-parents et je dormais tranquillement. Le matin arrive, le jour se lève, et j’ouvre...

Fermer